Contact

Cela me fera plaisir de vous répondre ou de vous rencontrer. Je me déplace sur toute la Martinique. Utilisez ce formulaire ou le numéro de téléphone pour me contacter par texto, téléphone ou WhatsApp.

Les cases marquées d’un astérisque sont requises.
Martinique
+596 696 86 52 29
regine.mauconduit@gmail.com
Merci ! Votre message est bien arrivé :)
Oops ! Quelque chose n’a pas fonctionné…

FAQ

Pourquoi mon chien aboie t-il tout le temps ?

Votre chien n'aboie pas pour n'importe quoi

Un passant devant votre clôture, un autre chien divaguant devant votre portail, un bruit suspect sur votre palier ?... autant de stimulus qui peuvent déclencher chez votre chien un aboiement qu'il parvient plus ou moins bien à contrôler.

Jusque là tout est normal : votre chien aboie, car il est surpris ou parce qu'il est un peu trop territorial et protège son espace. La relation, de cause à effet, peut être atténuée, voire stoppée assez rapidement. Si vous êtes présent vous pouvez stopper ce comportement en claquant des mains ou en agitant une boîte en métal remplie de cailloux, par exemple.) Surpris, il s'arrête, son attention est attirée par vous ou le bruit que vous provoquez, et il attend la suite. C'est alors que vous redirigez son comportement d'aboiement vers une occupation qui sera plus intéressante pour lui que d'aboyer : comme aller jouer avec sa balle préférée, ou vous suivre pour une petite promenade dans le jardin... il finira par comprendre qu'il y a plein de choses plus intéressantes que d'aller aboyer sur les passants !

En revanche, si vous n'êtes pas présent, mais qu'à votre retour vous récoltez les plaintes de vos voisins qui l'ont entendu se plaindre un long moment en votre absence, on pourra en déduire que les aboiements de votre chien sont dus à le manque d'habituation à vos absence, à la crainte de l'abandon. Ce qui devra alors être travaillé au quotidien et sur un plan plus global de votre relation à lui.

Votre chiot (ou votre chien adulte) n'est pas encore propre

Rappel : le chiot n'est pas réellement propre avant l'âge de 5 mois. C'est un apprentissage basé sur le conditionnement positif qui pourra vous aider vous et lui à avancer ensemble dans la bonne direction ;p)

Physiologiquement encore incapable de se retenir très longtemps, il vous faudra sortir votre chiot souvent (toutes les 2h environ) et si possible au réveil et après chaque repas, dans un endroit calme. Dès que le chien a envie de faire ses besoins, mettre à profit cet acte spontané pour déclencher un conditionnement en prononçant« pipi » ou « fait pipi ». le répéter pendant que le chien flaire et se met en posture pour éliminer. Ces mots, répétés, vous permettront ensuite de lui apprendre à faire sur ordre à n’importe quel endroit choisi par vous.  

Pour l'encourager et marquer le fait de "faire au bon endroit" comme quelque chose de positif pour vous et pour lui, félicitez-le systématiquement dès qu'il a fini de faire ses besoins les premières semaines, puis de temps en temps (friandises les premierstemps, puis caresses de façon aléatoire).

La méthode est la même pour un chien adulte, celui n'ayant peut être jamais vécu en appartement ou au contraire ayant appris à se soulager sur une terrasse, ce que n'est pas ce que vous souhaitez chez vous.

Pourquoi mon chat est-il agressif ?

Comprendre l'agressivité de son chat

Votre chat a besoin d'environ 5 heures d'activité physique par jour pour dépenser son énergie. Si son environnement n'est pas assez riche pour lui offrir cela, il vous faudra l'enrichir.

Enrichissez son cadre de vie

Pourqu’il dépense mieux son énergie :prévoir un (ou des) poste d’observation en hauteur, une cachette (cf. arbre àchat)

Pour qu'il dépense mieux son énergie, prévoyez pour lui divers poste d'observation en hauteur, des cachettes, offrez-lui (ou fabriquez lui un arbre à chat)

Stimulez-le la journée :

Dans la journée, lorsque vous avez un peu de temps, jouez avec lui. Si vous n'avez pas beaucoup de temps à lui consacrer, offrez lui des « boîtes à explorer (carton découpé ou tunnel ou briques creuses dans lesquels vous aurez déposé quelques croquettes qu’il devra « chasser »), des boules de papiers froissés, des balles creuses, des bouteilles vides en plastique…

Multipliez le nombre de repas par jour, en en diminuant la quantité : par exemple, 3 petits repas plus un plus copieux le soir avant le coucher…

En bref : activez-le la journée, pour qu’il soit plus fatigué et dorme la nuit…

 

Apprenez lui à se contrôler

Si votre chat se montre agressif lors d'un jeu ou d'un câlin... Eviter la punition physique ou les cris qui ne feraient qu’augmenter son agressivité.

Apprenez-lui à contrôler ses mouvements, ses griffades, ses morsures en arrêtant le jeu en cas d’agression, en utilisant des jouets pour réorienter les jeux de lutte en jeux sur objets, en utilisant une plume (ou une balle, etc.) au bout d’une ficelle, afin de garder le chat joueur à une distance de 1 mètre au moins de toute partie de votre corps. 

Anticipez ses agressions : Lorsque vous sentez qu’il va devenir agressif (lorsque vous lui donnez à manger ou quand vous téléphonez) : distrayez le chat et redirigez-le vers une autre activité de prédation : avec de petits jouets que vous aurez en permanence sur vous ; à lancer dès que vous le sentez prêt à bondir. Ou bien aspergez-le avec un petit pistolet à eau ou un vaporisateur au moment où il bondit.