Une rando par mois

En partenariat avec l’association de protection animale Les Manicoubleus

j'organise  une randonnée canine, chaque dernier dimanche du mois. Idéale pour socialiser votre animal et vous détendre en savourant de belles balades. Ces randonnées sont l'occasion d'échanges conviviaux entre humains et l'occasion pour vos compagnons à quatre pattes de se faire des copains canins.

Idéal pour le développement personnel de chacun ;p)

Covid 19 et déconfinement

Le déconfinement se profile et nous devrions pouvoir vous proposer de nouvelles randos canines à partir de fin mai, si tout va bien. Le nombre de participants humains sera comme l'exige les normes actuelles de regroupement de dix personnes maximum.

Pour plus d’infos, contactez-moi à regine.mauconduit@gmail.com

La balade qui  resserre les liens

Le chien est le meilleur ami de l'homme. Pour ceux qui en douteraient, c'est confirmé : présence agréable et rassurante, partenaire de jeux des enfants, ce sympathique quadrupède est devenu l'un de nos animaux les plus familiers. Il est même le favori de plus d'un Français sur deux. Parmi ses nombreuses qualités, notre canidé favori compte celle de compagnon idéal de belles marches à pied. Pour quelques-uns, cette activité de détente est d'ailleurs devenue l'occasion de se retrouver pour découvrir de magnifiques sentiers, avec leurs amis canins. Dans cette mouvance, le concept de « randonnée canine », fait son chemin depuis quelques années sur notre île. 

J'ai lancé cette activité en Martinique, par besoin personnel de promener mes chiens et j'ai eu le plaisir d'être rapidement suivie par des éducateurs canins et des vétérinaires... Les "randonnées canines" activités recommandées pour entretenir sa santé physique, constituent l'occasion de pratiquer une activité sportive "douce" (selon le niveau des sentiers, coaché par le rythme de son toutou, en pleine nature.

En plus de son aspect ludique, cet exercice, permet de « travailler » en détente sur les problèmes de comportements éventuels que pourraient présenter le chien avec ses congénères ou avec les humains (tempérament anxieux, tendance agressive...).

On apprend à lâcher son compagnon, à lui faire rencontrer ses congénères sans intervenir. En somme, on lui laisse vivre sa vie de chien, ce qui favorise son développement physiologique et psychologique. En tant que spécialiste de la relation homme/animal, je vous encadre, et suis prête à répondre à vos questions,

Avant de partir en rando, un petit cours d'éducation canine s'impose ;p)
Avant de partir en rando, un petit cours d'éducation canine s'impose...

Socialiser, se détendre

Le premier but de ces rencontres est d’aider les propriétaires à améliorer leur relation avec leur chien et, si ce n’est déjà fait, à le socialiser. Ces balades permettent aussi à ceux qui ne le connaissent pas encore très bien, ou éprouvent quelques craintes à son égard, de se familiariser avec le chien. Elles sont l'occasion de partager dans une ambiance détendue ses « expériences » canines entre amoureux et respectueux de la nature et des animaux. 

 

Se promener ensemble, pattes dans la main,et truffe contre truffe... c'est que du bonheur. Les adeptes de la rando canine en sont persuadés. En effet, en plus d'une belle occasion de se défouler, rien de tel qu'une grande balade avec d'autres chiens et leurs maîtres pour renforcer sa confiance l'un envers l'autre.

Se préparer à la rando canine

Proposer une activité comme les « randos canines », cette activité ludique organisée en groupe rassemblant des propriétaires et leurs chiens dans un cadre naturel, en détente, permet aussi de sensibiliser un public pas forcément acquis à la cause canine, de façon progressive et naturelle. C’est par ailleurs, un exemple particulièrement concret et assez facile à réaliser – avec un minimum de préparation des propriétaires et de leurs chiens­ – de socialisation naturelle.

 

Etant donné le nombre croissant de demandes de participation aux randos canines, la préparation à ces « promenades socialisantes » est d’ailleurs devenue une étape incontournable : elle consiste à transmettre, de la façon la plus simple possible aux propriétaires un minimum de connaissance sur qui est leur chien et l’importance de l’éduquer, et de le socialiser à ses congénères et aux humains. Car étonnamment, ce ne sont pas forcément les chiens considérés comme les plus sociables par leurs propriétaires qui se révèlent adopter les postures les plus « conviviales » envers leurs congénères (et parfois certains autres humains).

 

Les personnes plus « réservées » sur l’attitude à adopter envers un chien, qui acceptent de ne pas toujours bien le comprendre mais également de recevoir des « clés » pour cela, s’adaptent souvent bien plus facilement aux balades en groupe et, par extension, parviennent à faire de grands progrès dans leur relation au quotidien avec leur chien.

L’enseignement n’est d’ailleurs jamais fini, puisque nous travaillons sur « du vivant » et qu’il faut sans cesse s’adapter à de nouvelles situations et individus. J’aimerais que cette expérience permette de rendre le chien visible, dans le sens positif du terme, dans une société où il peut tant nous apporter. Et qu’elle donne de nouvelles idées sur les nombreuses autres activités à développer et à pratiquer en duo avec son chien.